Pourquoi choisir notre simulateur ?
offre

Simulation instantanée

Simulez rapidement votre prêt immobilier et découvrez en quelques minutes le coût total de votre crédit et vos mensualités.

sans engagement

Meilleures offres

Grâce à notre comparateur de prêt immobilier, vous pouvez choisir parmi les meilleures propositions de crédit immobilier.

Immédiate

Aucun engagement

Notre simulateur ne vous engage en rien. Une fois la simulation effectuée, vous n’aurez aucun contrat à signer qu’à votre gré.

sécurisé

Procédures sécurisées

Les informations demandées lors des simulations de prêts sont confidentielles. Toutes les procédures se sont en toute sécurité.

Le prêt immobilier et ses caractéristiques
crédit immo

Le prêt immobilier est le crédit octroyé par les banques pour le financement d’un bien immobilier. Engageant l’emprunteur et le prêteur, elle s’obtient suite à la signature du contrat destiné à l’achat du bien. Il couvre l’ensemble des acquisitions ou des travaux de réhabilitation d’un terrain ou d’une habitation.

En général, les caractéristiques d’un prêt immobilier varient d’une banque à une autre, plus précisément concernant le montant d’investissement et le taux appliqué. Si le montant est supérieur aux constructions, les établissements financiers mettent à la disposition de ses clients d’autres options. Quoi qu’il en soit, le prêt immobilier présente des critères spécifiques.

Le taux d’intérêt d’un crédit immobilier peut être fixe ou variable (révisable), mais le prêt en question s’étale sur une longue période. Cela dit, la durée de remboursement reste importante. Un prêt immobilier affiche aussi d’autres éléments comme l’apport personnel.

Les restitutions se font avec par le biais des mensualités ou un remboursement par mois. Il faut par ailleurs souscrire une assurance décès ou invalidité, connu comme étant l’assurance emprunteur. Le taux d’endettement maximum pour un crédit immobilier est de 33%. L’emprunteur doit donc tenir compte de chaque critère en établissant une correspondance respective à ses capacités de remboursement. Le calcul de celles-ci lui évitera le surendettement et lui permettra de rembourser sans difficulté.

N’hésitez pas à utiliser gratuitement et sans engagement notre comparateur
Simulez les offres
Les différents crédits immobiliers
Crédit immobilier sans apport

Prêt immobilier sans apport

Le prêt immobilier sans apport est un prêt immobilier à 110 % où tout est emprunté, y compris les frais de notaire.

Prêt à taux zéro

Prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est un crédit accordé par l’État. Il va servir à financer l'acquisition d’un logement sous conditions du revenu.

Simulation prêt relais

Prêt relais

Le prêt relais est un crédit à court terme destiné à acquérir un bien immobilier dans l’attente de la vente d’un autre bien.

Prêt conventionné

Prêt conventionné

Le prêt conventionné est un crédit plafonné suivant la durée d’emprunt pour financer le projet immobilier des personnes éligibles.

Prêt-à-l'accession-sociale

Prêt à l'accession sociale

Le prêt d’accession sociale est un crédit immobilier réglementé par l’État. Il est accordé sous conditions de ressources.

crédit travaux

Prêt travaux

Le prêt travaux est un prêt non affecté destiné aux projets de réhabilitation ou de réaménagement de logements.

Prêt immobilier sur combien d’années emprunter 

Prêt immobilier : sur combien d’années emprunter ?

Compte tenu de son importance, le choix de la durée d’un crédit immobilier mérite une bonne réflexion. Si la période moyenne est de 230 mois en France, soit près de 20 ans, la plus courte correspond à 5 ans et la plus longue est de 35 ans. Il existe généralement six périodes à choisir. Alors quelle est l’idéale pour rembourser son prêt immobilier ?

Quelle est la durée d’emprunt immobilier idéale ?

Selon le Haut Conseil de Sécurité financière, elle devrait être au-deçà de 25 ans pour éviter le surendettement. En outre, les durées d’emprunt immobilier les plus fréquentes se situent entre 20 et 25 ans. L’emprunteur devra essentiellement tenir compte de son âge actuel et à l’issue de son crédit. Il sera ainsi amené à imaginer sa situation et ses capacités de financement pour déterminer la meilleure période. Autrement dit, elle correspond à la durée moyenne qui lui permettra de rembourser son prêt sans difficulté.

Quelles sont les différentes durées d’un crédit immobilier ?

Lorsqu’il s’agit de crédit immobilier, une durée de 5 ans s’avère très courte alors que la période maximale correspond à 35 ans. C’est pourquoi, le prêt sur 20 ans est très plébiscité. D’autre part, la majorité des contrats standards d’assurance emprunteur aboutissent à 75 ans, quoiqu’il soit possible d’être assuré avec des frais élevés à 90 ans. Sinon, le montant des intérêts à rembourser augmente au fur et à mesure que la durée de vie du crédit immobilier est longue. Avec un crédit immobilier sur 30 ans, où le taux est certainement fixe, il faut prévoir un coût onéreux sur les intérêts. Autrement, il est possible d’étaler la vie de ce prêt sur 7, 10, 15 ou encore 25 ans.

Toutes les durées sont possibles

Comme on pourrait le constater, la durée idéale est donc celle pendant laquelle l’emprunteur pourra profiter aisément de ses revenus, sans restriction du montant des mensualités à rembourser. Si le choix est libre, il devra cependant prévoir ses futures dépenses. Souvent, on peut solder son prêt par anticipation, à l’aide d’une épargne ou de la revente du bien. La durée de vie moyenne de ce crédit se situe entre 7 et 9 ans. À cet effet, ce seront les intérêts payés sur cette période qui définiront le coût total du prêt. Pour modifier celui-ci par ailleurs, la modulation des échéances est aussi envisageable. Actuellement, il y a les crédits à taux mixte qui sont de plus en plus prisés pour leur compatibilité aux différents profils d’emprunteur.

Foire aux questions

À quoi servent les assurances de prêt immobilier ?

Elles sont utiles pour disposer de l’emprunt auprès de la banque. Elles protègent aussi la famille du débiteur qui reçoit, de la part de l’assureur, le capital restant dû en cas de décès ou d’invalidité. La compagnie d’assurance prend également en charge les mensualités en cas d’incapacité.

En cas de baisse des taux d’intérêt, pourrais-je renégocier mon prêt immobilier ?

Évidemment, il est possible de le renégocier. D’ailleurs, cette démarche est plus simple d’un point de vue administratif que le rachat de prêt, nécessitant l’intervention d’un autre établissement. Aussi, la renégociation de son crédit évite à l’emprunteur l’acquittement de frais de dédommagement, quoiqu’elle ne reste cependant pas gratuite au sein de la banque.

Comment trouver un crédit immobilier pas cher ?

Profiter d’une offre à prix accessible passe d’abord par une comparaison de celles disponibles sur le marché. L’utilisation d’un comparateur est de mise pour simuler les coûts. Pour y parvenir, l’emprunteur devra aussi surveiller les promotions. Le recours aux aides et subventions de l’État ainsi que l’intervention du courtier sont fortement recommandés, tout comme la négociation directe avec son banquier.

Peut-on vendre un bien immobilier dont le prêt n’est pas encore remboursé entièrement ?

Effectivement, la revente est possible dans ce cas. Elle est toutefois déconseillée si elle implique des frais. L’emprunteur doit rembourser le crédit par anticipation et régler les indemnités de remboursement anticipé. Si la revente consiste à acquérir un autre bien plus intéressant, il devra transférer son prêt sur cette nouvelle acquisition. Le nouvel acheteur pourra aussi reprendre son crédit.

Est-ce qu’on peut demander un prêt immobilier avec un petit salaire ?

Cela reste une possibilité, malgré l’absence de banques spécifiques destinées aux emprunteurs bénéficiant de revenus modestes. Les organismes prêteurs proposent des emprunts sur mesure selon le profil des débiteurs. En général, peu de banques offrent des crédits aux personnes sans ressource, en CDD ou en intérim. Il est mieux de se tourner vers le prêt renouvelable, le microcrédit ou le prêt sans intérêt entre particuliers.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager