Les conditions à remplir pour prétendre à un rachat de crédit

Les conditions à remplir pour prétendre à un rachat de crédit

De nombreux ménages qui font face à des problèmes de trésoreries ou qui ont plusieurs mensualités en cours recourent au rachat de crédit pour se remettre à flot. Il s’agit d’une solution que les établissements financiers mettent à la disposition des particuliers pour les aider à alléger leurs charges. Il permet entre autres d’avoir des ressources supplémentaires. Pour bénéficier d’un regroupement de prêts, certaines conditions doivent être remplies par l’emprunteur. Découvrez ci-après les critères exigés par les banques.

Les conditions tenant à la situation personnelle de l’emprunteur

À rappeler que le rachat de crédit est une opération bancaire qui consiste à rassembler différents prêts au sein d’un seul organisme financier. Le premier critère à respecter pour pouvoir prétendre à ce service est d’être majeur. Il faut aussi que vous jouissiez pleinement de tous vos droits civiques. Concernant les couples mariés qui sont en instance de divorce, il faut attendre que la séparation des biens soit prononcée avant de pouvoir en profiter. L’une des pièces justificatives d’identité suivantes est également requise, à savoir : une carte d’identité nationale, un titre de séjour, un passeport valide, une carte de résident permanent.

Il faut noter que si vous êtes un étranger et que vous disposez d’une carte de séjour temporaire, vous ne pourrez pas bénéficier d’un rachat de crédit. Il en est de même pour les immigrants mêmes jouissant d’une immunité diplomatique.

La capacité de remboursement

Elle est exigée par tous les organismes financiers avant d’accepter n’importe quelle demande de financement. Elle est caractérisée par la possession d’une situation professionnelle et financière stable. Le fait de percevoir un salaire chaque mois constitue pour les banques une garantie nécessaire sur la solvabilité de l’emprunteur. Elle correspond au taux maximum qu’un client est capable d’honorer en tenant compte de ses revenus après déduction des différentes charges. Le seuil du taux d’endettement à ne pas dépasser est de 33 % pour les établissements prêteurs qui acceptent un rassemblement de crédit. Avant de songer à souscrire un regroupement de prêts, il est recommandé de faire une simulation de rachat de prêt immobilier.

D’autres critères viennent conditionner cette opération bancaire. Il en est ainsi notamment de la bonne gestion des finances. Un emprunteur capable de faire des économies aura plus de chance de voir sa demande aboutir. Il s’agit d’une preuve suffisante pour les banques quant à votre capacité à respecter vos engagements.

Ils tiennent aussi à l’objet du financement. Étant donné qu’il s’agit d’un regroupement de crédit immobilier, il doit entre autres servir à financer l’acquisition d’une maison, d’une résidence principale ou secondaire.

Les garanties

D’abord, les clients doivent bien faire une simulation de rachat de prêt immobilier pour éviter les arnaques. De leur côté, il faut que les établissements bancaires demandent automatiquement des garanties pour s’assurer du remboursement de leur capital. En cas d’incidents de paiements, les banques vont mettre en vente les biens mis en gage pour se faire payer. La vente doit toutefois s’arrêter si l’argent obtenu est égal au montant du regroupement de crédit et du nombre de prêts regroupés. Les principales garanties exigées par les organismes financiers dans le cadre d’une opération de rachat de crédits sont notamment :

  • l’hypothèque : il concerne les demandeurs propriétaires d’un bien immobilier. Il donne droit au prêteur de se faire payer via la maison ou le logement en cas de non-paiement.
  • la caution solidaire d’une personne physique ou d’une société de cautionnement : les garants sont responsables au même titre que le client du remboursement.
  • la cession volontaire sur salaire : il s’agit d’une saisie sur le revenu de l'emprunteur qui est effectuée directement auprès de l’employeur. Il n’est pas nécessaire d’informer ce dernier des raisons de cette cession.
  • le nantissement : il peut être constitué par un produit d’épargne financier. L’argent que vous avez mis en gage sera bloqué pendant toute la période du prêt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager